Veolia transforme la chaleur des eaux usées en énergie!

Publié le 03 juin 2021

En Pologne, près de Poznan, Veolia vient de mettre en place un système de cogénération qui permet de récupérer la chaleur résiduelle des eaux usées.

Nos villes consomment beaucoup d’énergie! Alors qu’elles ne représentent que 2 % de la superficie mondiale, elles consomment près de 78 % de l’énergie mondiale (source: Fondation Good Planet). Or cette énergie est principalement non renouvelable. 
Le processus devrait même s’amplifier dans les prochaines années. En effet, l’ONU estime qu’en 2050, les deux tiers de la population mondiale vivront en milieu urbain et que de nombreuses villes auront dépassé le million d'habitants. Le rôle des villes est alors crucial dans la transition énergétique. 

Pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris, elles devront réduire leur consommation d’énergie, diminuer leur dépendance aux sources d’énergies non renouvelables mais aussi trouver des sources d’approvisionnement alternatives.

Veolia accompagne depuis de nombreuses années les collectivités à réduire leur empreinte environnementale. En Pologne, le référent s de la gestion optimisée des ressources a développé un système ingénieux visant à récupérer la chaleur des eaux usées pour produire de l’énergie.  

Grâce à une étroite collaboration avec le centre de traitement des eaux usées local Aquanet, Veolia a mis en place un système innovant. L'alimentation des pompes à chaleur est générée localement par l'unité de cogénération au gaz et le surplus d'énergie alimente le réseau de chauffage urbain en chaleur "verte".

 

Une énergie locale et décarbonée

Les avantages écologiques de ce procédé sont nombreux. L’innovation permet de fournir une chaleur à partir d’une ressource locale non utilisée tout en réduisant la production d’énergie provenant du charbon. Les analyses prévoient une économie de charbon de l’ordre de 3 400 tonnes par an et une baisse de la pollution de l’air de 74% (soit une baisse de 4 700 tonnes/ an des émissions de CO2). 

Cette coopération inédite entre un acteur de l’eau et un acteur de l’énergie permet aujourd’hui de fournir une énergie décarbonée.

Cette coopération inédite entre un acteur de l’eau et un acteur de l’énergie permet aujourd’hui de fournir une énergie décarbonée à un client industriel basé à Bolechowo ainsi que de la chaleur pour les logements de la ville de Murowana Goslina. Une initiative qui démontre tout le potentiel de la valorisation d’énergie fatale. 

En France, l’ADEME (l’Agence de la Transition écologique) estime ce gisement de chaleur résiduelle à 109,5 TwH, soit 36% de la consommation de combustible. Une ressource colossale d’énergie qui pourra, demain, rendre nos territoires plus résilients.