Unico optimise la collecte des déchets ménagers

Destinée aux collectivités et à leurs citoyens, l’application Unico permet d’optimiser les trajets des camions-poubelles et donc de réduire leur empreinte écologique.

L’application repose sur un principe simple : l’utilisateur appuie sur un bouton vert lorsque sa poubelle est quasiment vide, orange si elle est remplie à 50 %, et rouge lorsqu’elle est pleine.

Un monde plus durable ne pourra voir le jour sans une meilleure gestion de nos déchets. Rien qu’en France, 355 millions de tonnes de détritus sont produites chaque année, dont 30 millions par les ménages. En 2016, selon l’ADEME, cela revient environ à 511 kg de déchets produits par habitant.
Problème : que l’on vive seul, au sein d’une famille nombreuse, ou que l’on soit en vacances, les systèmes de collecte ne s’adaptent pas à la demande. Autrement dit, la collecte est la même pour tous, que la poubelle soit pleine ou non !
Pour rendre la collecte plus efficace, plus économique et plus respectueuse de l’environnement, trois étudiants-entrepreneurs de l’Ense3 Grenoble ont développé une application de gestion des déchets. Totalement gratuite, celle-ci est destinée aux organismes de collecte des collectivités essentiellement rurales et à leurs usagers vivant en habitation individuelle. En phase de discussion avec plusieurs agglomérations, les trois étudiants-entrepreneurs espèrent la tester d’ici la rentrée 2019. 
Baptisée Unico, l’application repose sur un principe simple : l’utilisateur appuie sur un bouton vert lorsque sa poubelle est quasiment vide, orange si elle est remplie à moitié, et rouge lorsqu’elle est pleine.
Ces informations sont ensuite envoyées à une interface gérée par les collectivités qui « peuvent ainsi optimiser le trajet des ripeurs et réduire l’impact environnemental de la collecte », explique Jules Grammont, cofondateur d’Unico.
L’application offre également aux ménages la possibilité de suivre leur production de déchets, pour mieux la maîtriser, mais aussi d’en apprendre davantage sur le mouvement zéro déchet, le compost ou encore le recyclage.
Pour les aider à modifier leurs habitudes, une carte référence également les centres de tri, les déchèteries ainsi que les commerces de vrac, utilisant les circuits courts ou la récupération.
 

Tarification incitative

Et pour aller plus loin dans la réduction des déchets, Unico propose aux collectivités de mettre en place une tarification incitative pour le ramassage des déchets. L’objectif d’une telle tarification ? Produire moins de déchets, mieux les trier, tout en diminuant les taxes des habitants.
Selon l’ADEME, la mise en place de la tarification incitative permet de réduire de 41 % la quantité d’ordures ménagères résiduelles. Pourtant, elle ne concerne pour l’heure que 220 communes en France.
De son côté, la start-up Unico souhaite inciter les citoyens à produire moins de déchets en les récompensant sous la forme de bons d’achat à utiliser auprès de commerces de proximité respectueux de l’environnement. Ou comment réduire la production des déchets tout en favorisant l’économie locale et circulaire.
 

Image principale : @Noemie Rosset @Veolia

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus