Le nouveau gratte-ciel de Prague est chauffé grâce à la chaleur présente dans les conduites d’eau

La V Tower, le plus haut bâtiment résidentiel de République tchèque, est équipée d’un système innovant de gestion de la chaleur.

Prague est un paradis pour les amateurs d’histoire et d’architecture. De somptueux palais baroques y côtoient une multitude d’églises richement ornées ‒ la capitale de la République tchèque est surnommée « la ville aux cent clochers » ‒, des bâtiments de différentes époques et différents styles, mais aussi quelques gratte-ciel majestueux et originaux.

Parmi eux se dresse désormais la V Tower, un immeuble résidentiel de 30 étages et 130 appartements conçu par l’architecte tchèque Radan Hubička et réalisé par la société de promotion immobilière PSJ INVEST A.s. Située dans le quartier de Pankrác, avec une vue imprenable sur le centre historique de Prague, la V Tower doit son nom aux deux tours jumelles en forme de V qui la composent.

Elle combine architecture audacieuse, équipements et services haut de gamme, et technologies innovantes respectueuses de l’environnement, telles que le système de gestion de chaleur qui équipe le gratte-ciel. Conçu et réalisé par Veolia, ce système innovant utilise le potentiel calorifère de la conduite d’eau.

Pour produire de la chaleur de manière écologique, une solution aurait pu consister à installer une pompe qui extrait et utilise la chaleur naturellement présente dans l’air. Or, à Prague, l’amplitude de la température de l’air est très forte, de -15 °C à +35 °C. Et c’est précisément au moment où l’on a besoin de chauffer le plus que la température est la plus basse, et l’efficacité de la pompe la plus faible. Et utiliser une chaudière électrique en complément ne serait ni économique ni écologique. Le système classique de pompe air-air n’était donc pas approprié.

 

L’eau, source de chaleur

Une solution ultra-innovante a été mise en place par Veolia en République tchèque : une pompe eau-eau capable d’utiliser le potentiel calorifère des conduites d’eau. Comme la température de l’eau y est stable toute l’année, ce dispositif est d’une grande efficacité même en hiver pendant les périodes de forte consommation. Il convient de mentionner que la majorité des pompes n’en sont pas capables et doivent être complétées par une source de chauffage d’appoint.

Cette solution est non seulement unique, mais également économique, puisqu’elle permet de couvrir 75 % des besoins en chauffage de la V Tower, avec une chaleur 30 % moins chère que celle produite par les chaudières à gaz. Un autre avantage de la pompe eau-eau est la production standard de chaleur et de froid. C’est pourquoi en été, il est possible à la fois de produire de la chaleur pour chauffer l’eau sanitaire et de climatiser le bâtiment.

 

Selon Radek Pařízek, directeur du développement des services énergétiques de Veolia en République tchèque, l’avantage du Groupe réside dans sa capacité à combiner les savoir-faire en matière d’eau et d’énergie et à tirer parti des expériences menées à l’étranger.

Le système mis au point à Prague ouvre ainsi la voie à de nouvelles solutions durables dont pourront bénéficier les différentes entités de Veolia à travers le monde. En attendant, la V Tower est le premier projet résidentiel dans toute l’Europe à avoir reçu le certificat LEED Platinum, qui fixe les exigences les plus strictes en matière de respect de l’environnement, de confort du logement et d’efficacité de l’exploitation des installations.
 

Crédits : Image principale ©Getty Images

 

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus