Et si en associant la mode et la construction dans une démarche circulaire, on pouvait soulager les déchetteries et alléger la facture environnementale ?
Ancienne ville industrielle, Eskilstuna, en Suède, multiplie les initiatives vertes dans le but de devenir la ville la plus écologique du monde.
Depuis deux ans, la marque ecoBirdy recycle les jouets en mobilier pour enfants. Le tout en sensibilisant les plus jeunes aux enjeux de l’économie circulaire.
Depuis 2016, la start-up néerlandaise CocoPallet transforme les déchets de noix de coco en palettes de transport écologiques.
En avril 2018, la marque Apple a créé Daisy, un robot capable de trier les composants de neuf modèles d’iPhone pour pouvoir les recycler.