Pour Povera, le collant usagé est une matière première de choix : cette jeune marque propose un “slow design” pour donner une seconde vie aux 104 millions d’unités jetées chaque année en France.
Hipli, le colis réutilisable et consigné qui pourrait révolutionner l’e-commerce.
À Hong Kong, The Chief Project conçoit des mouchoirs, des masques et même des emballages alimentaires à partir des tissus jetés par les fabricants de vêtements.
En septembre 2019, la start-up Arch & Hook et la maison de création française Roland Mouret ont lancé un cintre écoresponsable fabriqué à partir de déchets plastiques.
Aux Pays-Bas, la bio-entrepreneuse Jalila Essaïdi fabrique des vêtements à base de bouse de vache. Une valorisation de matière pour une mode plus circulaire !