La start-up Néolithe transforme les déchets, y compris les déchets ménagers, en granulats utilisables dans le BTP.
En Ouganda, Takataka Plastics transforme les déchets plastiques en matériaux de construction et en visières de protection anti-Covid-19.
Le matériau Woodoo ressemble au bois dans son aspect, mais a en réalité été transformé pour proposer de toutes nouvelles propriétés, notamment remplacer les matériaux moins durables.
MarinaTex, un matériau biodégradable à base de déchets de poissons pour remplacer le plastique à usage unique.
Et si en associant la mode et la construction dans une démarche circulaire, on pouvait soulager les déchetteries et alléger la facture environnementale ?