©Getty Images

Smart Stitch, le fil qui se dissout à la chaleur

Il ne faut parfois pas grand-chose pour donner un coup de pouce au développement de l’économie circulaire. Dans l’industrie de la mode, cela pourrait même bien ne tenir qu’à un fil. Littéralement.

« Le recyclage, simplifié », cela pourrait être le slogan de Resortecs, start-up belge fondée par Cédric Vanhoeck et Vanessa Counaert.

L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes au monde. Certaines marques de prêt-à-porter, grands noms de la fast-fashion compris, tentent toutefois de réduire leur impact sur l’environnement et se tournent désormais vers l’économie circulaire.

Parmi les solutions développées, le recyclage de vêtements usagés permet de réduire la production de déchets et la pression sur les ressources naturelles. Mais le recyclage est compliqué ; il faut désassembler les vêtements pièce par pièce, ce qui nécessite beaucoup de main-d’œuvre. Prenez un jean, par exemple : la présence d’une fermeture Éclair et de boutons requiert un désassemblage manuel, un processus à la fois long et coûteux…

« Le recyclage simplifié », cela pourrait être le slogan de Resortecs. Fondée par Cédric Vanhoeck, ingénieur et designer, et Vanessa Counaert, ingénieure commerciale, cette start-up belge propose de résoudre le problème grâce à… un fil de couture. Appelé Smart Stitch, ce fil se dissout à la chaleur, permettant ainsi de désassembler facilement les vêtements.

Cousu avec Smart Stitch et chauffé à une certaine température (entre 160 et 190 °C, les vêtements ayant une température de fusion au-delà des 200 °C), notre jean laissera échapper sans difficulté fermeture Éclair, boutons et poches. Chaque pièce pourra dès lors être récupérée et valorisée. Idem pour une veste, dont on pourra séparer en un clin d’œil l’intérieur en soie et l’extérieur en coton.

Ce faisant, Smart Stitch optimise également le tri, et facilite la réparation, la réutilisation et le recyclage des vêtements usagés.

Grâce à cette innovation ingénieuse qui en est encore au stade du prototype, Resortecs a remporté l’une des cinq récompenses attribuées lors du Global Change Award 2018. Lancée par la Fondation H&M, cette compétition a pour objectif de soutenir des initiatives permettant d’accélérer la transition vers une industrie de la mode circulaire. La start-up travaille aujourd’hui sur un prototype de chaussure entièrement démontable : JOAN, la plus circulaire de toutes les chaussures !

 

Image principale ©Getty Images

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus