Pluumo, le premier matériau d’emballage durable composé de plumes

Transformer les déchets de plumes en matériau d’emballage thermique isolant. Voici l’idée innovante de deux Britanniques, fondateurs de la start-up AEROPOWDER. Elle a été récompensée par le prix européen dédié aux start-up et aux entrepreneurs.

Chaque année, 3,1 milliards de tonnes de déchets de plumes sont générées rien que dans l’Union européenne.

En 2018, la volaille a été la viande la plus consommée dans le monde. Conséquence : les plumes de poulets, canards, dindes et autres pintades ne manquent pas ! On estime que, chaque année, 3,1 milliards de tonnes de déchets de plumes sont générées rien que dans l’Union européenne. Mais que deviennent ces restes ? En majorité, ils sont aujourd’hui transformés en farines animales ou incorporés à des engrais.
Elena Dieckmann et Ryan Robinson, respectivement ingénieure et biologiste, ont décidé de tirer parti du potentiel encore sous-exploité de ces déchets. Ces deux Britanniques ont eu l’idée de transformer les restes de plumes en emballages thermiques durables. Une innovation inédite et tout à fait respectueuse de l’environnement.
 

Un matériau économique et écologique

Les plumes possèdent de nombreuses propriétés : résistance, légèreté et étanchéité. Elles présentent aussi de très bonnes capacités isolantes thermiques, permettant de conserver le froid et la chaleur. Dommage donc de ne pas les valoriser… En se basant sur ces points forts, les deux entrepreneurs ont eu l’idée d’utiliser ce matériau économique et écologique pour fabriquer des emballages thermiques.
Pour mener à bien leur projet, ils ont mis au point un processus de transformation des déchets de plumes à faible coût et à faible empreinte carbone. Première étape : les plumes sont d’abord lavées et nettoyées selon des normes européennes strictes. Elles sont ensuite transformées en textile grâce à un liant biologique, puis recouvertes d’un film biodégradable en amidon. C’est ainsi qu’est né Pluumo, le premier matériau d’emballage durable composé de plumes, entièrement biodégradable. Un produit commercialisé par la start-up AEROPOWDER lancée en 2016 par Elena Dieckmann et Ryan Robinson.
 

Une solution récompensée par le prix européen de l’économie circulaire

La start-up AEROPOWDER se réjouit de proposer une alternative durable au polystyrène classique, qui est habituellement utilisé pour les emballages, mais qui est très polluant. Pour l’instant, elle rencontre un franc succès auprès de certains acteurs du secteur alimentaire britannique. Le premier client de la marque a d’ailleurs été une boucherie biologique, à la recherche d’une solution efficace pour préserver la fraîcheur de ses produits durant leur transport. Cerise sur le gâteau : ce bel exemple d’économie circulaire a non seulement été récompensé par le Low Carbon Entrepreneur Award remis par le maire de Londres, mais aussi en octobre 2018 par le Green Alley Award. Le premier prix européen dédié aux start-up et aux entrepreneurs de l’économie circulaire !
 

Image principale : Getty Images/PLAINVIEW

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus