Plonger pour protéger l’environnement

L’ambassadrice de Veolia en Europe centrale et orientale depuis 2017, Katarina Linczenyiova, est une jeune apnéiste connue dans le monde entier. Portrait d’une exploratrice des profondeurs qui s’engage pour l’environnement.

Katarina Linczenyiova s’engage dans des opérations de collecte des déchets dans les océans pour nettoyer les profondeurs.

Katarina Linczenyiova a acquis sa notoriété internationale dans le domaine sportif et de l’apnée en 2013 lorsqu’elle a établi le troisième record féminin d’apnée en poids constant en descendant jusqu’à 85 mètres, à seulement 20 ans. Depuis, elle parcourt le monde en établissant de nouveaux records, tout en sensibilisant le public au problème majeur de la pollution marine.

Cette jeune slovaque née à Bratislava a découvert la plongée en apnée, c’est-à-dire sans oxygène, à 17 ans. À cette époque, elle souffrait de graves problèmes de santé dus à une maladie auto-immune et passait la majeure partie de son temps à l’hôpital. La plongée en apnée l’a aidée à supporter mentalement le traitement médical et à prendre le contrôle de sa santé.

« Cette activité m’a aidée à gérer le stress lié aux problèmes de santé et ma vie au quotidien ainsi que la pression lorsque je dois être à mon meilleur niveau en tant qu’athlète », déclare-t-elle en interview.

Depuis, la plongée en apnée est devenue sa passion et son métier. Aujourd’hui, Katarina Linczenyiova est l’une des trois meilleures apnéistes du monde.

Mais pour elle, l’apnée est bien plus qu’un sport. C’est un mode de vie. Mieux encore, c’est une manière de vivre sa vie à fond, d’explorer le monde et de découvrir la richesse naturelle et culturelle de notre planète. Cet art qui nécessite une parfaite maîtrise du corps et de l’esprit est également un outil thérapeutique fondamental dans sa recherche de la gestion du stress.

En s’appuyant sur sa propre expérience, la jeune slovaque est devenue consultante en gestion du stress certifiée par la British Psychological Association. Elle conseille ainsi le grand public comme des cadres avec de grandes responsabilités pour les aider à gérer le stress et la pression.
 

Défenseur de l’environnement

C’est tout naturellement que cet amour pour la plongée en apnée et les fonds marins l’a amenée à s’engager activement dans les problèmes environnementaux. Katarina Linczenyiova a travaillé sur plusieurs projets pour la conservation des océans, elle prend régulièrement la parole lors des nombreuses conférences internationales sur ce sujet et mène des activités visant à sensibiliser le grand public, comme actuellement pour repenser la problématique concernant le plastique. Elle estime que l’éducation est l’une des clés.

Elle participe notamment à des opérations de collecte des déchets et de nettoyage des fonds marins jamais atteints auparavant. À Dahab en Égypte, elle a extrait des sols marins près de 40 kilos de déchets sur une surface d’un hectare ! Elle a mené une opération similaire en Grèce près de l’île d’Hydra ou dans le lac glacial Popradske Pleso, en Slovaquie. Depuis septembre 2018, et avec le soutien de Veolia, elle découvre et documente les eaux tchèques et slovaques, montrant ainsi leur beauté et leur importance, dans le but de fournir au public une source d’inspiration pour commencer à réfléchir aux enjeux environnementaux. Elle prépare actuellement un projet en matière d’éducation en faveur du développement durable afin d’éduquer les enfants dans les écoles en Europe centrale sur le problème des déchets en 2019. 
 

Image principale © Katarina Linczenyiova

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus