Petit Pli, photos de Ryan Mario Yasin

Petit Pli invente l’habit qui grandit avec l’enfant

Développés par Ryan Yasin, un ingénieur et designer londonien, les vêtements techniques et évolutifs Petit Pli s’adaptent à la taille de l’enfant de 4 à 36 mois.

Évolutifs, résistants et durables, les vêtements Petit Pli suivent la croissance de l’enfant de 4 à 36 mois.

Un enfant change environ sept fois de taille dans les deux premières années de sa vie ! Ayant rapporté d’un voyage au Danemark un vêtement pour son neveu, Ryan Mario Yasin, un jeune ingénieur anglais de 25 ans, se rend compte que ledit vêtement est déjà trop petit quand il l’offre au petit garçon, quelques semaines après.

Ce gaspillage fait réfléchir le jeune diplômé de l’Imperial College London – spécialité design et structures déployables – et du Royal College of Art de Londres. Ryan Mario Yasin a l’idée d’appliquer la méthode de l’origami à la conception de vêtements intelligents et évolutifs. Il reproduit l’art du pliage et du dépliage pour dessiner une collection de vêtements qui suivront la croissance de l’enfant. Et baptise son projet Petit Pli en hommage aux célèbres plissés du créateur japonais Issey Miyake. Il lance enfin sa start-up en 2017.

Un tissu « intelligent »

L’histoire ne s’arrête pas là. L’inédit dans le projet, c’est que la création de Ryan repose moins sur des compétences de design textile que sur de la science ! Car pour s’inspirer, le jeune homme a repris non pas ses carnets de croquis, mais des principes étudiés lors de ses études d’ingénierie aéronautique. Il a ainsi conçu un tissu technique « intelligent », en appliquant ce que l’on appelle en mécanique un coefficient de Poisson négatif, c’est-à-dire une structure auxétique : cela signifie que la structure interne de la matière se déforme lorsqu’elle est tirée, devenant plus épaisse, perpendiculairement à la force appliquée. Lorsqu’on tend le tissu, il s’étend et se développe dans les deux sens ! Un principe déjà utilisé pour les implants biomédicaux.

Pour créer ses vêtements, Ryan a étudié l’ergonomie des enfants, développé près de 500 prototypes, travaillé sur un tissu spécifique, en cours de brevetage. Résistant, imperméable, respirant et ultraléger, le vêtement Petit Pli – gigoteuse, veste ou pantalon – doit pouvoir accompagner un bambin de 4 à 36 mois ! Une aubaine pour désengorger les armoires et réduire l’utilisation de matières premières.

En septembre 2017, l’invention de Ryan a été récompensée par l’édition nationale du James Dyson Award. Grâce aux 2 000 livres sterling (environ 2 265 €) reçues à cette occasion, Ryan Mario Yasin poursuit ses recherches, en quête d’investisseurs et de revendeurs intéressés par son tissu « intelligent » et sa ligne origami. Il est sûr en tout cas que sa ligne de vêtements responsables et évolutifs a de quoi séduire les parents en quête d’une consommation raisonnée et raisonnable pour leurs bambins.
  

Crédits photos : Petit Pli, photos de Ryan Mario Yasin

Back to top
comments powered by Disqus