Objectif zéro déchet : des capsules de café 100 % biodégradables

Pour réduire les déchets de capsules de café non recyclables, l’entreprise française Cosy Coffee a imaginé des capsules en fibres végétales 100 % naturelles, à composter chez soi.

Les dosettes de Cosy Coffee sont fabriquées à partir d’un mélange de fibres de canne à sucre, de bambou et de pâte à papier.

Depuis une dizaine d’années, elles ont envahi les foyers et les bureaux : les capsules de café représentent en France plus de la moitié des cafés consommés à domicile, d’après Le Monde. À l’échelle mondiale, le chiffre est encore plus impressionnant : 39 000 capsules de café sont consommées chaque minute.
Mais ce succès a un prix… pour la planète. En effet, 70 % des dosettes de café commercialisées ne sont pas valorisées du fait de leur composition en aluminium et en plastique, qui rend leur recyclage complexe.
Pour limiter le volume de ces déchets, certaines marques ont mis en place des filières de recyclage spécifiques ou développent des capsules compostables industriellement. Le hic ? Pour être compostées, ces capsules doivent être traitées en usine et chauffées à 60 °C. Une solution peu satisfaisante, car ce compost industriel génère lui-même une empreinte carbone…
La solution ? Celle de Cosy Coffee mérite qu’on s’y arrête. Cette entreprise française a imaginé des capsules de café 100 % naturelles, biodégradables et compostables à domicile.
 

Compostage à domicile

Les dosettes sont fabriquées à partir d’un mélange de fibres de canne à sucre, de bambou et de pâte à papier. Grâce à cette composition naturelle, elles peuvent être directement jetées après usage, dans un bac à compost traditionnel ou tout simplement à la poubelle.
Dans les deux cas, l’humidité permet à la dosette de se décomposer naturellement, sans aucun traitement. Ensuite, répartie au pied des plantes d’intérieur ou même dans un jardin, elle devient aussi un très bon engrais naturel. D’après Florian Gerbier, cofondateur de Cosy Coffee, le processus de compostage dure en moyenne six semaines. En 90 jours, les capsules disparaissent complètement.
Pour l’heure, l’enseigne livre ses dosettes de café ‒ torréfié en France ‒ dans un sachet en plastique afin de garantir leur bonne conservation. À terme, elle espère néanmoins adopter un mode d’emballage plus écologique. Encore une façon de gérer les déchets de café dans un modèle d’économie circulaire !

Image principale : © Getty Images

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus