À Lyon, les villes et les territoires circulaires au sommet

Pour la première fois, l’édition 2018 du Salon Pollutec a accueilli à Lyon un sommet international pour les villes et territoires engagés dans l’économie circulaire.

Durant quatre jours, du 27 au 30 novembre 2018, Lyon est devenue la capitale de l’environnement à l’occasion du Salon international Pollutec. Des milliers de professionnels de tous pays se sont rassemblés pour ce rendez-vous devenu incontournable dans le domaine de l’environnement.
L’objectif du salon : mettre en relation des entreprises privées et des acteurs publics de l’environnement afin d’impulser le développement de leurs projets de transition écologique. Il est aussi l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les dernières innovations techniques et technologiques du secteur. En résumé, une belle opportunité de rencontres pour les 70 000 professionnels participants, dont Veolia, et les 128 pays représentés cette année !
L’édition 2018 de Pollutec a été marquée par une nouveauté : l’organisation du premier sommet international pour les villes et territoires engagés dans l’économie circulaire. La métropole de Lyon y a convié à la fois des représentants de municipalités – françaises, européennes et internationales – et des entrepreneurs locaux. Un événement inédit pour échanger autour de leur ambition commune : faire de l’économie circulaire une priorité politique locale.
 

L’économie circulaire, priorité pour les villes

Des représentants de collectivités des quatre coins de la planète ont répondu présents à l’invitation : Canton, Dakar, Chicago, Oslo, Québec ou encore Irkoutsk (Russie). La ville de Ouagadougou – capitale du Burkina Faso, un pays en grande demande de solutions environnementales, notamment pour le traitement de l’eau et des déchets – était par ailleurs « invitée d’honneur ».
Au programme : des visites de sites et d’entreprises de la métropole de Lyon, des pitchs d’entrepreneurs de l’économie circulaire, ou encore des ateliers mettant en lumière des initiatives innovantes. De quoi nourrir les débats sur de nombreuses problématiques écologiques telles que l’économie territoriale, la gestion des ressources et des matières, ou encore les nouveaux usages et modes de vie.
Les villes ont également partagé leurs retours d’expérience quant à l’implémentation d’une stratégie circulaire locale et leurs réflexions pour élaborer une feuille de route commune. Ce rassemblement mondial inédit a permis de rappeler le rôle des municipalités dans la promotion et la mise en œuvre de l’économie circulaire.
 

Image principale © Photothèque Veolia - Olivier Guerrin

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus