Le cheveu recyclé, une nouvelle ressource

Fondée par Thierry Gras, l’association Coiffeurs Justes valorise le principal déchet d’un salon de coiffure : les cheveux. Ils sont réutilisés dans de multiples secteurs comme l’agriculture, le bâtiment ou la protection environnementale.

Que deviennent les cheveux coupés après un passage chez le coiffeur ? La plupart du temps, ils finissent à la poubelle. Selon l’association pour le recyclage des cheveux Coiffeurs Justes, les cheveux représentent 50 % des déchets dans un salon de coiffure. Dommage, quand on sait que cette matière organique possède des propriétés très intéressantes : très abondants, les cheveux sont résistants et isolants.
Déposés dans des sacs spécifiques fournis par l’association fondée par Thierry Gras, coiffeur dans le Var, les cheveux sont récupérés auprès des salons de coiffure adhérents, traités et recyclés afin d’être réutilisés dans de multiples secteurs comme l’agriculture, le bâtiment ou la protection environnementale.


Ils permettent par exemple de garnir des boudins flottants qui servent de filtres absorbants pour lutter contre l’extension des marées noires. Grâce à sa structure, le cheveu retient les hydrocarbures ; c’est un biosorbant naturel. Cette solution surprenante a été testée avec succès en 2010, dans le golfe du Mexique, après l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon.
L’association Matter of Trust avait alors eu l’idée de récupérer des cheveux dans les salons de coiffure américains pour remplir des espèces de gros boudins fabriqués à partir de bas en nylon pour absorber le pétrole. Selon les calculs alors effectués par Matter of Trust, environ 500 g de cheveux peuvent absorber jusqu’à 4 litres de pétrole.
Aujourd’hui, l’organisation travaille avec des entreprises chargées de la gestion des eaux de pluie de plusieurs villes du Texas et de Californie.
 

Un modèle économique viable

Les cheveux s’avèrent également utiles à l’agriculture : mélangés à du compost, ils constituent un bon engrais, car ils sont riches en nutriments utiles pour les végétaux. Certains viticulteurs les utilisent pour protéger leurs vignes des animaux sauvages, comme les chevreuils. Imprégnés de l’odeur des humains, ils agissent comme un répulsif et font fuir ces derniers.
Les cheveux recyclés font aussi de bons isolants phoniques et thermiques. Bref, ils représentent une nouvelle ressource renouvelable très intéressante !
Aujourd’hui, Coiffeurs Justes souhaite développer un modèle économique lié au recyclage du cheveu ainsi qu’une filière de valorisation rassemblant différents acteurs locaux (entreprises de recyclage, professionnels de la coiffure, futurs clients du cheveu recyclé, mairies et collectivités, etc.).
Il s’agira également de mener différentes études (pour évaluer les divers procédés de recyclage, par exemple, ou estimer la valeur ajoutée d’une valorisation énergétique) et de mettre en place une action globale de communication et de sensibilisation auprès de publics variés. Plus d’une centaine de salons de coiffure adhèrent à l’association de Thierry Gras. 

CRÉDITS PHOTO : image principale © Noemie Rosset / Veolia

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus