Résoudre le casse-tête des gobelets jetables

Publié le 26 janvier 2021

Pour détourner les gobelets usagés de l’enfouissement ou de l’incinération, Veolia a mis en place un service de collecte et de recyclage au niveau national au Royaume-Uni. Une première.

Les Anglais adorent le café ! « Il y a quatre fois plus de coffee shops aujourd’hui qu’il y en avait en 2000, et une personne sur cinq fréquente un café quotidiennement », peut-on lire dans l’introduction d’un rapport du comité d’audit environnemental de la Chambre des communes publié en 2018. Près de la moitié de toutes les boissons chaudes consommées dans ces endroits est vendue dans des gobelets jetables. Résultat : 2,5 milliards de gobelets sont utilisés et jetés chaque année au Royaume-Uni. En raison de la composition de ces récipients, seulement 1 gobelet sur 400 est recyclé – soit 0,25 % –, le reste partant pour l’enfouissement ou l’incinération.

En effet, les gobelets jetables sont fabriqués avec du papier et une fine couche de polyéthylène, assemblés sous l’action de la chaleur. Ce revêtement en plastique assure la solidité et l’étanchéité des gobelets, mais les rend difficiles à recycler. Bien que les deux matériaux soient recyclables, ils doivent préalablement être séparés, ce qui rend le traitement bien plus compliqué que pour le papier traditionnel.

Un service de recyclage national…

On l’aura compris, le recyclage des gobelets jetables est un véritable défi ; un défi que Veolia entend bien relever ! En 2017, le Groupe lançait un service de collecte et de recyclage des gobelets jetables usagés à l’échelle nationale, permettant aux entreprises et aux établissements publics d’envoyer leurs gobelets dans une usine de traitement spécialisée, dans l’Essex.

Ce dispositif consiste d’abord à récupérer les gobelets usagés dès que le consommateur a fini de déguster sa boisson en installant des poubelles dédiées dans les lieux de consommation (coffee shops, entreprises, gares, etc.). Ces poubelles sont pensées de façon que l’utilisateur puisse séparer le couvercle du reste du gobelet, le placer à l’envers sur un support pour drainer le liquide restant, et l’empiler sur les autres gobelets (« Tipped-it, flipped-it and stacked-it »). Les gobelets sont ensuite rassemblés dans un sac puis placés dans un carton qui sera collecté par Veolia sur rendez-vous. Expédiés au centre dans l’Essex, ils sont décontaminés puis envoyés dans des usines où le papier est séparé de son revêtement en plastique. La fibre de papier peut dès lors être réutilisée pour fabriquer de nouveaux produits !

… Et sur mesure

Le développement de cette solution unique en son genre a bénéficié de la participation de plusieurs enseignes emblématiques de la vente de café et de thé à emporter au Royaume-Uni, comme Starbucks et Costa Coffee, pour la plupart des clients de longue date, qui ont toutes accepté de mener des essais dans leurs points de vente. Pour elles, Veolia a mis en place un système sur mesure, adapté à leurs besoins. Ce système s’est également appuyé sur une étude de 2017 sur les usages des consommateurs, pilotée par le cabinet britannique YouGov, qui révélait qu’une grande majorité d’entre eux (88 %) étaient prêts à utiliser une poubelle dédiée pour s’assurer que leur gobelet puisse être recyclé.

Plus de deux ans après le lancement du service, les partenaires de Veolia se déclarent satisfaits. Pour les enseignes de café à emporter, la réception de produits recyclés provenant de l’usine de l’Essex, comme des petits blocs-notes ou des sacs, représente un bénéfice concret de l’opération et un outil efficace de sensibilisation et de communication avec les consommateurs. Poursuivant sa volonté de « résoudre le casse-tête des gobelets jetables », Veolia a annoncé au début de l’année 2020 le lancement du projet « Camden Recycles Cups », en partenariat avec Camden Climate Change Alliance, un réseau d’entreprises et d’associations basées dans l’arrondissement londonien éponyme. Objectif : recycler plus d’un demi-million de gobelets jetables !*