FIJI Water : cinq ans pour se mettre à l’économie circulaire

Posted on 27 août 2020.

À l’instar d’autres marques d’eau minérale, la marque américaine d’eau a annoncé en octobre 2019 que ses bouteilles en plastique seraient fabriquées à partir de matériaux 100 % recyclés d’ici 2025.

« La transition vers 100 % de plastique recyclé est la pierre angulaire de notre politique de durabilité. »

Aux États-Unis, l’entreprise The Wonderful Company, détentrice de la marque FIJI Water, a annoncé en octobre 2019 une initiative visant à améliorer son utilisation du plastique. La marque a indiqué que toutes ses bouteilles en plastique seraient fabriquées à partir de polyéthylène téréphtalate (PET) ‒ un plastique rigide ‒ 100 % recyclé d’ici 2025. À l’instar d’autres marques d’eau minérale (lire l’encadré).

« La transition vers 100 % de plastique recyclé est la pierre angulaire de notre politique de durabilité, a précisé Elizabeth Stephenson, alors présidente de l’entreprise The Wonderful Company. Nous nous engageons à prendre des mesures pour aller vers plus d’économie circulaire, en encourageant le recyclage, mais aussi la réutilisation. »

Pour diminuer l’utilisation de bouteilles à usage unique, l’entreprise proposera notamment des fontaines de 10 litres pour la maison ou des bonbonnes de 20 litres. Ces deux contenants comporteront jusqu’à 76 % de plastique en moins.

Parallèlement, la marque souhaite apporter des améliorations à ses bouteilles pour réduire davantage la quantité de plastique utilisée pour leur fabrication.

L’engagement de la marque en faveur d’un monde plus durable ne se limite pas au plastique. En partenariat avec l’ONG environnementale Conservation International, FIJI Water a pu préserver plus de 16 000 hectares de forêt tropicale sur l’île de Viti Levu, la plus grande des Fidji.
Elle s’est également associée à des membres de la communauté locale pour planter 325 000 nouveaux arbres.

Plus tôt dans l’année, The Wonderful Company avait décidé de faire un don de 750 millions de dollars à l’Institut de technologie de Californie (Caltech) pour promouvoir la recherche sur le changement climatique. Une partie de cette recherche se concentrera sur l’étude des bioplastiques.

Sur les traces de Danone et Nestlé

La marque de bouteilles d’eau FIJI Water n’est pas la seule dans son secteur à avoir décidé d’adopter un modèle circulaire. En janvier 2018, Evian a ainsi annoncé son ambition d’être la première au sein du groupe Danone à produire 100 % de ses bouteilles avec du plastique recyclé (PET) d’ici 2025. Trois mois plus tard, c’était au tour de Nestlé de s’engager à rendre 100 % de ses emballages recyclables ou réutilisables à la même date.

Veolia est partenaire du groupe Danone et de Nestlé. Par ailleurs :

  • Veolia est membre fondateur de l’Alliance to End Plastic Waste, et son PDG, Antoine Frérot, en est l’un des deux vice-présidents. La création de l’Alliance a été annoncée à Londres le 16 janvier 2019. Elle réunit une trentaine d’entreprises mondiales, issues de la chaîne de valeur des plastiques et des biens de consommation. L’Alliance a pour vocation d’aider à éliminer les déchets plastiques dans l’environnement, et en particulier dans les océans.
  • En octobre 2018, Veolia a signé « l’Engagement mondial » initié par la Fondation Ellen MacArthur en collaboration avec l’ONU Environnement, pour éradiquer les déchets plastiques et la pollution générés à la source.