De la paille de riz dans les meubles Ikea ?

En Inde, le géant suédois veut contribuer à réduire la pollution de l’air liée notamment à la culture sur brûlis en recyclant la paille de riz et en l’intégrant à ses produits

Bien qu’interdite, la technique ancestrale des brûlis est la façon la plus efficace et la moins coûteuse de remettre les sols en culture.

Au nord de l’Inde, où l’on dénombre plusieurs villes parmi les plus polluées au monde, la fumée des feux agricoles est une des principales causes de pollution de l’air. On y pratique la culture sur brûlis, une technique agricole primitive qui consiste à défricher un terrain par le feu. Les paysans se débarrassent ainsi des résidus de culture, comme la paille de riz, et préparent leurs champs pour la prochaine récolte.

Chaque année, aux alentours de novembre, les États limitrophes de New Delhi ‒ comme l’Haryana et le Pendjab ‒ s’embrasent, provoquant une forte pollution de l’air. D’autant qu’à l’approche de l’hiver, les conditions météorologiques empêchent les émissions polluantes de se dissiper, ce qui crée un brouillard épais et toxique, le smog.

Bien qu’interdite, la technique ancestrale des brûlis est la façon la plus efficace et la moins coûteuse de remettre les sols en culture.

Présent dans le pays depuis août 2018 avec l’ouverture d’un premier magasin, Ikea ‒ le géant suédois du meuble ‒ a peut-être une solution pour combattre ce fléau : transformer la paille de riz en matériau brut renouvelable.

Dans le cadre de son initiative « Better Air Now », le groupe expérimente, en collaboration avec des chercheurs, des associations, des entreprises et des agriculteurs locaux, des solutions visant à réutiliser la paille de riz dans ses produits.

 

Vendre la paille au lieu de la brûler

Le recyclage de ce résidu de culture pourrait ainsi permettre aux paysans de s’en débarrasser en la vendant au lieu de la brûler, générant ainsi des revenus supplémentaires.

L’opération « Better Air Now » doit être intégrée à un ensemble de mesures prises par Ikea pour réduire la pollution de l’air en Inde. La firme a choisi de concentrer ses efforts sur le nord du pays et New Delhi, mais a pour ambition d’étendre l’initiative à d’autres régions et de créer un modèle reproductible dans d’autres mégapoles à travers le monde.

Les premiers produits Ikea à base de paille de riz pourraient être commercialisés en Inde en 2019-2020 et, si le succès est au rendez-vous, dans d’autres pays.

 

Crédits : image principale © Getty Images

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus