Une bouteille en métal pour lutter contre le gaspillage de verre

Publié le 18 March 2021

Comment pallier le déficit de recyclage des bouteilles en verre dans certains pays ? La marque de spiritueux Proof & Company a conçu un emballage pour remplacer les bouteilles en verre : la première bouteille de spiritueux en métal réutilisable.

« La solution ecoSPIRITS aura nécessité trois ans de travail et de recherche. »

Qui aurait cru qu’une bouteille de rhum, de vodka ou de whisky pouvait être à l’origine de problèmes environnementaux ? Et pourtant, comme d’autres secteurs, l’industrie des spiritueux agit pour préserver les ressources. À l’instar du distributeur de spiritueux Proof & Company.

Basée à Singapour et officiant en Asie et dans les pays du Pacifique, cette entreprise a décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Et de s’attaquer à l’utilisation des bouteilles en verre dans la chaîne logistique des producteurs de liqueurs et spiritueux.

Pour transporter les alcools jusqu’aux débits de boisson, les fabricants utilisent en effet des bouteilles en verre. Très lourdes, elles augmentent la pollution liée au transport : plus le poids des marchandises est important, plus le camion chargé de les acheminer consommera de carburant.

 « Dans notre secteur, nous vantons l’authenticité et la provenance lointaine de nos produits. Mais cela se traduit malheureusement par des distances phénoménales à parcourir pour livrer les bars et les consommateurs », pointe Paul Gabie, le cofondateur de Proof & Company interrogé par Drink Magazine Asia.

À cela s’ajoute un autre problème : le recyclage des bouteilles. Même si le verre est un matériau 100 % recyclable, tous les contenants ne passent pas forcément par la case recyclage. Faute d’usines dédiées, ou par manque de sensibilisation des citoyennes et des citoyens, une part non négligeable des bouteilles en verre n’est actuellement pas réutilisée.

Outre-Atlantique, par exemple, seules 39 % des bouteilles de vin et liqueur sont recyclées, selon l’Environmental Protection Agency. À Hong Kong, selon le Département local de protection de l’environnement, moins de 10 % des déchets en verre sont recyclés.

 

Le rôle clé des barmans

La solution de Proof & Company ? L’ecoSPIRITS. Un nouveau système dont le principe est simple : mettre fin au verre à usage unique, c’est-à-dire aux bouteilles en verre qui, une fois vidées, finissent à la décharge. À la place, la solution ecoSPIRITS utilise des contenants métalliques réutilisables baptisés ecoTOTE.

Chaque ecoTOTE contient 4,5 litres de spiritueux, à charge aux barmans qui en sont destinataires de remplir leurs bouteilles avec. Une fois vide, le contenant métallique est renvoyé à Proof & Company, qui le lave et le remplit à nouveau.

Avec ce système, l’entreprise de spiritueux affirme avoir réduit de plus de 80 % son empreinte carbone et supprimé 95 % des verres et cartons utilisés pour les emballages.

Lors de l’édition 2019 du festival musical et gastronomique Wonderfruit de Pattaya, en Thaïlande, par exemple, la solution de Proof & Company a permis d’éviter l’utilisation de près de 2 000 bouteilles en verre en deux jours.

Cerise sur le gâteau, les ecoTOTE, avec leurs faux airs de bidons d’essence, sont emboîtables, et ne risquent pas la casse, contrairement au verre. Cela a permis au distributeur singapourien de réduire ses besoins en surfaces d’entrepôt de plus de 30 %. 

« La solution ecoSPIRITS aura nécessité trois ans de travail et de recherche. C’est la première solution zéro déchet de l’industrie des spiritueux et, sans doute, le premier système 100 % circulaire pour le secteur de l’alcool », affirme Paul Gabie. Après un lancement à Singapour, à Hong Kong, en Thaïlande, en Malaisie, aux Maldives, en Australie et en Nouvelle-Zélande, l’entreprise entend désormais se développer en Chine.