Backacia, le « Bon Coin du BTP »

Cette place de marché en ligne permet aux professionnels du secteur du BTP de donner une seconde vie à leurs surplus de chantier et aux déchets issus de la déconstruction des bâtiments.

La réglementation impose à la filière BTP de valoriser 70 % des déchets du bâtiment.

Avec une production de déchets représentant près de 35 % de la production totale de déchets dans l’Union européenne, le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) a un fort impact environnemental. Dans une démarche d’économie circulaire, de nombreux efforts ont été engagés ces dernières années pour mieux collecter et recycler les déchets de chantier dont la nature, la taille et le poids rendent la valorisation parfois difficile et coûteuse. Quant aux pratiques de réemploi-réutilisation, elles sont encore trop peu développées dans ce secteur.
C’est en partant de ce constat que Késia Vasconcelos, ancienne conductrice de travaux, et Lucile Hamon, entrepreneuse spécialisée dans la valorisation des déchets, ont décidé de créer, en août 2017, une marketplace B2B dédiée au réemploi des matériaux issus de la déconstruction des bâtiments ou des surplus de chantier. Leur idée : faciliter la vente de matériaux et équipements de seconde main pour éviter qu’ils ne finissent à la benne.
Backacia met ainsi en relation des vendeurs qui détiennent ces ressources et des acheteurs potentiels grâce à une plateforme digitale, qui permet d’effectuer des transactions en ligne sécurisées. Tous les utilisateurs sont des professionnels du BTP et de l’immobilier, qu’il s’agisse de grands groupes, de PME ou d’artisans.
 

Bénéfice financier et démarche circulaire

Le premier bénéfice pour les utilisateurs de ce « Bon Coin du BTP » est bien sûr financier. Les vendeurs réduisent leurs coûts de gestion des déchets tout en générant un revenu supplémentaire, et les acheteurs profitent de produits de qualité professionnelle au meilleur prix. Backacia permet également aux utilisateurs d’intégrer l’économie circulaire dans leurs projets de construction et de mettre en œuvre des actions à fort impact.
Une directive européenne de 2008 relative aux déchets (transposée en France dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015) impose à la filière BTP de valoriser 70 % des déchets du bâtiment. Or, actuellement, ce taux atteint seulement 35 %. En France, le volume de déchets du BTP s’élevait à 227,5 Mt en 2014.

La jeune pousse a déjà séduit de nombreux clients, remporté plusieurs prix et suscité l’intérêt de grands groupes de la construction. Prochaines étapes : une première levée de fonds pour se développer en dehors de l’Île-de-France, recruter de nouveaux collaborateurs et développer de nouvelles fonctionnalités sur la plateforme. Les deux fondatrices espèrent réaliser 26 000 transactions par an d’ici trois ans.

En savoir plus : 
www.Backacia.com
 

Image principale © Getty Images

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus