Sympower, le smart grid antigaspi

Publié le 19 novembre 2020

Sympower est le nom d’une start-up estonienne qui entend révolutionner la gestion des énergies des professionnels et des particuliers en mettant l’accent sur la lutte contre le gaspillage énergétique.

Un quart de l’énergie que nous produisons est inutilisée, selon l’ONG négaWatt. Un immense gâchis. Pour y faire face, les acteurs de l’énergie développent des smart grids, ces réseaux « intelligents » qui adaptent en temps réel la production et la distribution à la consommation effective des ménages et industries.
Rappelons en effet que le principal problème de l’électricité est qu’elle ne peut être ni stockée longtemps ni en grande quantité. Et si une solution innovante à cet immense gaspillage venait tout droit d’Estonie ? C’est dans ce petit pays européen qu’a été fondée la start-up Sympower en 2015. Son but : créer un smart grid pour les énergies renouvelables, à petite échelle.

Les clients qui adoptent sa solution voient l’ensemble de leur réseau électrique à la maison ou dans leur bureau équipé de capteurs. Reliés au cloud, ces dispositifs relèvent en temps réel les données de la consommation, datas qui alimentent la plateforme de la start-up.
Grâce à des algorithmes, le logiciel planifie l’ensemble de la consommation de ses clients au meilleur moment et avec les meilleures sources d’énergie, c’est-à-dire les énergies renouvelables.
Par exemple, les chauffe-eau sont ajustés en temps réel pour être alimentés au moment des baisses de consommation. Cela permet de ne pas gaspiller les énergies vertes produites et non stockées durant les baisses de consommation.

« L’Estonie compte 300 000 chaudières. Si on les allumait toutes en même temps, cela équivaudrait à la moitié de la consommation quotidienne du pays !, détaille Georg Rute, un des fondateurs de la start-up, au magazine Postimees. Si l’on parvenait à toutes les connecter à Sympower et aux énergies vertes, nous pourrions réguler leur utilisation pour mieux répartir la consommation. »
La solution a déjà conquis plusieurs fournisseurs d’électricité en Estonie et en Finlande, qui voient là une chance de se défaire de leur dépendance à l’énergie russe, achetée en cas de pic de consommation. Et la start-up a même été nommée parmi les jeunes pousses les plus prometteuses pour l’environnement par le concours international ClimateLaunchpad.

Après avoir séduit plusieurs entreprises clientes, Sympower entend désormais développer son offre pour proposer gratuitement sa solution aux particuliers.