Singapour : une application mobile pour combattre le gaspillage alimentaire

Posted on 02 juin 2020.

Dans le petit État de Singapour, le gaspillage alimentaire représente un défi colossal. Un groupe d’étudiants de la ville a décidé de s’y attaquer avec une application mobile inédite.

À Singapour, plus que n’importe où, le gaspillage alimentaire représente un challenge de taille. Du fait de son petit territoire, l’État importe près de 2 millions de tonnes de nourriture chaque année, selon le Singapore Environment Council. Or, sur ces 2 millions, près de 240 000 tonnes sont gaspillées, d’après l’analyste Deloitte. L’équivalent d’environ 1,7 milliard d’euros de pertes chaque année. Face à l’enjeu, les consciences se mobilisent pour lutter contre ce gâchis.

À l’image de la start-up française Too Good To Go, lancée en 2016 pour acheter à bas prix les invendus des commerces, un groupe d’étudiants de l’université de Singapour a lui aussi voulu lutter contre le gaspillage alimentaire grâce à une application mobile. Baptisée Makan Rescue, elle notifie les utilisateurs lorsque des aliments sont prêts à être récupérés dans un commerce à proximité : restaurant, cantine, hôtel, épicerie, etc. Leur « mission » : collecter gratuitement et rapidement ces aliments pour éviter le gaspillage. Makan Rescue s’appuie ainsi sur les leviers du gaming pour transformer la lutte contre le gâchis en véritable jeu interactif, en temps réel. Presque comme un Pokémon GO – le jeu vidéo mobile lancé par Nintendo en 2016 et qui a connu un véritable succès – de la lutte antigaspillage.

Makan Rescue est en tout cas un premier pas pour permettre aux étudiants de la cité de devenir acteurs d’une meilleure gestion des ressources. Pour le moment, l’application est uniquement disponible pour les élèves de la majorité des universités de Singapour. Mais l’ambition des fondateurs est d’étendre l’outil à tous les citoyens de la ville.

© Noemie Rosset / Véolia