Une lessive qui ne salit pas l’environnement, ça, c’est Paris !

Publié le 04 March 2021

Naturelle, locale, zéro plastique et zéro déchet, La Lessive de Paris est bien dans son époque et nous montre comment réduire au maximum l’impact environnemental d’un produit du quotidien.

Fruit de plusieurs mois de développement, la formule de La Lessive de Paris est supposée laver efficacement le linge sans salir l’environnement.

Quels sont les principaux ingrédients d’une lessive industrielle ? Des détergents, dotés de propriétés tensioactives leur permettant de séparer les salissures du linge, et des agents séquestrants qui les empêchent de se redéposer ; des composés alcalins qui augmentent l’action des tensioactifs en maintenant le pH de l’eau à un niveau élevé ; différentes enzymes qui fractionnent les molécules organiques en plus petites particules pour une meilleure élimination ; des agents de blanchiment, des conservateurs, du parfum, du colorant…

Bref, beaucoup de chimie. Ces produits chimiques rendent les lessives redoutables contre les taches, mais certains d’entre eux peuvent présenter des effets allergènes et une toxicité plus ou moins importante pour les milieux aquatiques.
Dans La Lessive de Paris, c’est l’inverse : pas de substances nocives pour la santé ou l’environnement dans une lessive composée à plus de 99 % d’ingrédients d’origine naturelle. À la place des tensioactifs dérivés du pétrole, on y trouve par exemple des agents moussants issus de la culture de tournesol et du savon de coprah (lui-même issu de la noix de coco).
Fruit de plusieurs mois de développement, testée dermatologiquement pour éviter tout risque d’allergie, la formule de La Lessive de Paris est supposée laver efficacement le linge sans salir l’environnement.

Zéro plastique et zéro déchet

Cette lessive n’est pas seulement écologique du point de vue de sa composition. Elle est également zéro plastique et zéro déchet. La Lessive de Paris n’est pas conditionnée dans des bidons en plastique, comme c’est habituellement le cas ; elle est versée dans des bouteilles en verre, sans étiquette et avec un bouchon en métal. Cela permet de réduire les déchets plastiques et d’éviter que des résidus de microplastiques et de nanoplastiques, que l’on peut retrouver dans les liquides conditionnés dans de tels emballages, ne contaminent les nappes phréatiques, les cours d’eau et les océans.

Pour s’en procurer, il suffit de se rendre sur le site et de commander un pack de départ composé de quatre bouteilles. Le pack est livré chez le client à vélo, sans carton ni suremballage. Une fois que les trois premières bouteilles sont vides, on peut repasser commande pour recevoir une recharge de trois bouteilles pleines. Le livreur en profite pour récupérer les bouteilles vides, qui sont lavées et peuvent dès lors être réutilisées à l’infini.

Boucle locale

Créée par Hubert Michaux et Victor Cerutti, La Lessive de Paris est produite dans un atelier situé dans le XIXe arrondissement de la capitale. C’est là que tout est fait : la fabrication de la lessive, la mise en bouteille, la préparation des commandes et le lavage des bouteilles consignées.

Cela permet à l’entreprise de proposer sa lessive écologique à un prix compétitif par rapport à ceux des grandes marques de lessive, mais aussi de livrer ses clients dans Paris intra-muros à vélo et ainsi éliminer le transport en camion.
« En créant cette boucle locale de fabrication / commercialisation / livraison / consigne, la Lessive de Paris montre qu’il est possible de proposer une alternative bas-carbone au même prix qu’une lessive écologique vendue en supermarché », souligne l’entreprise.