© Veolia

Les poufs durables d’Amina Issa Ado

Au Niger, Amina Issa Ido, entrepreneuse engagée en faveur de l’environnement, crée de l’emploi en transformant les pneus usagés en jolis poufs confortables.

« Niamey étouffe sous les déchets », s’alarmait le président nigérien Mahamadou Issoufou en juillet 2017. En l’absence d’un système de collecte et de gestion efficace des déchets solides, plusieurs quartiers de la capitale du Niger souffrent en effet d’une insalubrité chronique. Parmi les rebuts qui posent problème : les pneus en caoutchouc. Souvent brûlés à ciel ouvert dans des décharges sauvages, ils libèrent des gaz toxiques dangereux pour l’environnement et la santé publique.

Cette dégradation du cadre de vie des Nigériens préoccupe beaucoup Amina Issa Ado. Dès son plus jeune âge, cette entrepreneuse s’est engagée pour la protection et la sauvegarde de l’environnement. Elle a notamment été membre des Jeunes Volontaires pour l’Environnement. Mais c’est en travaillant dans son restaurant qu’elle a le déclic et décide de se tourner vers le recyclage.

Elle y prend en effet la mesure de la quantité de déchets jetés quotidiennement. Avec son équipe, elle commence alors à trier puis à transformer certains de ces déchets (bidons d’huile, petits cartons, boîtes de conserve, etc.) en objets utiles et décoratifs. Après la restauration bio et locale, Fortitude Agence, la start-up fondée par Amina, ajoute alors une nouvelle corde à son arc : le recyclage des déchets solides non biodégradables.

 

Nouveau tournant circulaire

Le travail effectué sur les pneus usagés illustre parfaitement la démarche de l’entreprise. Les artisans nigériens ‒ en particulier les femmes ‒ travaillent le cuir depuis des siècles pour confectionner, entre autres, de magnifiques coussins. Sous l’impulsion d’Amina Issa Ado, cet artisanat traditionnel prend un nouveau tournant circulaire.

La recette de ces poufs durables ? Récupérez un pneu, nettoyez-le soigneusement, enveloppez-le de mousse avant de le décorer avec un joli tissu traditionnel. Vous obtenez un magnifique pouf plus confortable et qui dure plus longtemps, paraît-il, que les coussins traditionnels.

En plus de la fabrication de poufs, Fortitude Agence forme les jeunes Nigériens au recyclage. Le but est à la fois de leur permettre de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille, et, à terme, de créer une véritable filière au Niger.

Pour l’entrepreneuse, cela ne fait aucun doute, les déchets valent de l’or. Le recyclage leur confère non seulement une valeur marchande, mais contribue également au développement économique de son pays.

 

Crédits : Photothèque Veolia

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus