Le projet Les Résilientes associe design, insertion et récupération

Vêtements trop sales, bibelots cassés, meubles abîmés… Une partie des nombreux dons collectés par les associations Emmaüs est invendable. Les Résilientes en sauve quelques-uns de la benne, et leur donne une nouvelle vie.

Né au sein du chantier d’insertion de l’association Emmaüs Alternatives à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, le projet Les Résilientes associe design, insertion professionnelle et sociale et revalorisation des matériaux et des objets, s’inscrivant pleinement dans la mission du mouvement lancé par l’Abbé Pierre en 1949.
Convaincue que la créativité, en agissant de manière positive sur la confiance et l’estime de soi, peut être un levier pour le retour à l’emploi, la designer Eugénie de Larivière a eu l’idée de créer son studio de design au sein d’un chantier d’insertion professionnelle.
Elle s’est tournée vers l’association Emmaüs Alternatives, qui a pour mission d’accueillir et d’accompagner les personnes en précarité sociale, et, ensemble, ils ont lancé le studio de design et d’insertion professionnelle Les Résilientes en janvier 2017.
Les Résilientes repose sur une équipe constituée de personnes « en transition », que ce soit des salarié(e)s en voie de réinsertion, des bénévoles en reconversion, de nouveaux retraités, etc.
L’idée est de cocréer des collections d’objets à partir des gisements de matière issus des dons faits à l’association Emmaüs Alternatives et qui ne peuvent être vendus ou redistribués en l’état.
 

Économie circulaire et inventivité

Une fois récupérés, ces matériaux sont triés et sélectionnés pour devenir la matière première d’objets au design contemporain, ludiques et colorés, sur le principe de l’upcycling.
De vieux pulls en cachemire deviennent des coussins brodés à la main ou des bouillottes sèches régressives, des livres destinés au recyclage sont transformés en tables d’appoint modulaires, des chutes de textiles renaissent sous la forme de magnifiques tapis et tentures, des cintres en métal deviennent des patères animalières… L’économie circulaire et l’inventivité sont à l’œuvre !
Les collections des Résilientes sont réalisées en série, mais chaque pièce est unique, car issue de gisements aléatoires. Elles sont en vente sur la boutique en ligne d’Emmaüs et à la ressourcerie L’Alternative, dans le 2e arrondissement de Paris.
 

Image principale : © Veolia © Noémie Rosset

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus