Le jean qui ne meurt jamais

Posted on 21 janvier 2020.

En juin 2019, la marque française 1083 a lancé un jean fabriqué avec des déchets plastiques recyclés. En fin de vie, il pourra être consigné pour être à nouveau transformé en denim.

« Les précommandes nous ont permis de recycler 425 kg de déchets plastiques des océans pour les transformer en jeans consignés 100 % recyclables. »

La mobilisation contre les désastres écologiques causés par le plastique gagne du terrain dans les entreprises. Consciente qu’un tiers des résidus plastiques terminent dans la nature, la marque de vêtements écoresponsable 1083 s’est lancé un défi un peu fou : celui de fabriquer un jean « Infini », consignable et recyclable. Un jean fabriqué à partir de déchets plastiques récoltés dans les océans.  

L’entreprise se fournit en fil auprès d’une société espagnole, Antex, située à 80 km de la frontière française. La particularité de la matière ? Elle est composée de bouteilles et de déchets plastiques des océans. Le denim est ensuite teint à Pont-de-Labeaume, en Ardèche, puis tissé à Coublanc, en Bourgogne-Franche-Comté, et enfin confectionné à Marseille. Fabrication pure « made in France », alors qu’un denim conventionnel parcourt souvent jusqu’à 65 000 km !

La toile en polyester est ensuite associée à des boutons et étiquettes de la même matière. Cette recherche de monomatière a permis de concevoir un jean à 100 % recyclable. Pour l’heure, la gamme se compose de quatre modèles : deux pour les hommes et deux pour les femmes (vendus entre 119 et 129 €).

Pour récupérer les jeans en fin de vie, 1083 a mis en place un système de consigne. Après avoir porté son jean le plus longtemps possible, le propriétaire le renvoie gratuitement à la marque qui lui restitue 20 €. Le jean usé est alors broyé pour être recyclé à nouveau en pantalon neuf. 

« C’est ça l’économie circulaire idéale : concevoir et fabriquer un produit de telle sorte qu’en fin de vie, il soit la matière première du même produit neuf ! Une boucle vertueuse dans laquelle on transforme les déchets en ressources », précise Thomas Huriez, fondateur de 1083 sur la page de financement participatif Ulule dédiée à cette collection.

 

Financement participatif 

Pour démarrer la production de ses premiers jeans, 1083 a lancé une campagne de financement participatif en juin 2019. Avec succès, puisqu’elle s’est soldée par 847 préventes en un mois, pour un objectif initial de 100. « Ces précommandes nous ont permis de recycler 425 kg de déchets plastiques des océans pour les transformer en jeans consignés 100 % recyclables », se réjouit Thomas Huriez, 

Les jeans « Infinis » ne sont pas encore commercialisés sur le site, mais ils devraient être disponibles d’ici la fin de l’année 2020. En attendant, l’entreprise imagine déjà plusieurs déclinaisons de son concept avec d’autres marques de vêtements engagées en faveur de l’environnement : un costume avec Smuggler, une veste avec Hopaal et un maillot de bain avec Le Slip Français. La garde-robe circulaire se remplit.