Ce Suédois a réussi le pari de la maison 100 % autonome

C’est officiel, la maison autonome n’est plus une utopie ! Hans-Olof Nilsson a conçu une propriété indépendante des réseaux énergétiques qui fonctionne même au cœur de l’hiver, lorsque les besoins en chauffage bondissent en Suède.

Le concept, baptisé RE8760, génère 22 000 kWh d’électricité chaque année.

Près de Göteborg, sur la côte ouest de la Suède, un lieu attire l’attention de tous les spécialistes de l’économie circulaire. Bienvenue chez Hans-Olof Nilsson. Cet ingénieur à la retraite a lancé, en 2015, un projet un peu fou : se détacher entièrement des réseaux énergétiques en concevant une maison 100 % autonome, aussi appelée « off-the-grid ».

Dans un pays où les besoins en chauffage bondissent durant le long hiver et où les panneaux solaires bénéficient d’un ensoleillement très faible, le défi paraissait insurmontable. Pas de quoi pourtant refroidir Hans-Olof Nilsson. Contre toute attente, ce dernier a mis au point un système photovoltaïque de grande échelle puisque la toiture de la maison qu’il a conçue comporte 140 m2 de panneaux solaires.

Mais la véritable innovation de l’ingénieur à la retraite réside ailleurs. Pour gérer à la fois les pics de production d’énergie en été et de consommation en hiver, sa maison autonome comprend un système innovant de stockage de l’énergie. Hans-Olof Nilsson s’est appuyé sur l’électrolyse, une technique qui consiste à convertir l’énergie électrique en hydrogène de manière à pouvoir la stocker sur une longue durée.


Concrètement, en été, la maison transforme les surplus de production d’électricité en hydrogène, ensuite stocké au sous-sol. L’hiver, le phénomène inverse prend le relais : l’hydrogène est transformé en électricité. Le tout fonctionne grâce à une pile à hydrogène conçue par une entreprise locale. Mieux : en fonctionnant, la pile à hydrogène produit elle-même de la chaleur, qui est alors récupérée pour alimenter le système de chauffage de la maison d’Hans-Olof Nilsson.

En somme, l’installation fonctionne à 100 % en cycle fermé : elle produit, stocke et consomme sa propre énergie et son propre chauffage. Au total, le concept, baptisé RE8760, génère 22 000 kWh d’électricité chaque année.

 

De la passion au business

Ce qui était au départ le simple projet d’un ingénieur passionné s’est vite transformé en industrie. En 2017, Hans-Olof Nilsson a en effet fondé son entreprise, Nilsson Energy, qui commercialise le système autonome « RE8760 ». Quant à sa maison, elle est devenue un des hauts lieux de la ville de Göteborg avec plus de 2 400 visiteurs chaque année !

Si le système paraît prometteur et attire les foules, il n’est cependant pas sans susciter certaines critiques. Difficile en effet de constater un réel gain lorsque l’on doit débourser plus de 100 000 € pour installer un tel dispositif. Par comparaison, actuellement, un foyer suédois dépense 550 € en moyenne chaque année pour son énergie, selon une étude de la Swedbank. Il faudrait donc compter 181 ans pour que l’investissement dans la maison autonome soit rentable ! Si les progrès techniques font des pas de géant, la maison autonome a encore du chemin à parcourir afin d’être économiquement viable.

CRÉDITS PHOTOS : image principale © Nilsson Energy

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus