Bientôt de l’électricité verte produite sur les toits de Paris

À partir de 2019, les habitants de la capitale pourront devenir producteurs d’électricité renouvelable. Une innovation rendue possible grâce à la mise en place de la première coopérative d’énergie solaire à Paris à l’initiative de l’association EnerCit’IF

Ce parc d’installations devrait produire 1 400 à 1 900 MWh par an. L’équivalent de la consommation électrique de 500 à 600 foyers.

Faire de Paris une ville modèle en matière de transition énergétique et de lutte contre le réchauffement climatique : c’est l’ambition portée par la mairie de Paris. Pour y parvenir, la capitale a adopté en Mars 2018 son Plan d’action Climat :  500 mesures applicables dans tous les domaines – bâtiments, déchets, énergie, etc. – pour mettre en œuvre les engagements pris par la France lors de la COP21. Objectif : la neutralité carbone.

Cela implique de diviser par deux sa consommation énergétique et de consommer 100 % d’énergies renouvelables d’ici 2050, dont 20 % produites localement. Les citoyens comptent bien participer à cette ambition ! L’association EnerCit’IF a ainsi fait émerger une idée encore inexplorée à Paris : proposer aux habitants de devenir des producteurs d’électricité renouvelable, grâce à des panneaux photovoltaïques installés sur les toits de la capitale.

L’idée d’une coopérative d’énergie solaire a germé en 2016, à l’occasion de l’édition annuelle du Budget participatif de la mairie de Paris, chargé de financer des projets proposés par les Parisiens eux-mêmes. Le succès a été immédiat : de nombreux citoyens se sont montrés très enthousiastes, de même que la mairie de Paris, qui a alors accordé une aide de 2 millions d’euros à EnerCit’IF.

Pour lancer officiellement le projet, l’association a prévu d’organiser une levée de fonds ouverte à tous les Parisiens, début 2019. Ceux-ci pourront donc investir dans la coopérative à partir de 100 € par personne, et 10 € pour les étudiants et les chômeurs.

En devenant membres de la coopérative, ils contribueront à l’achat de panneaux photovoltaïques qui seront installés sur les toits parisiens. Cette adhésion leur permettra par ailleurs de détenir un droit de vote pour participer à la gouvernance de la coopérative.

 

De l’électricité produite sur les toits de Paris

Grâce à l’argent de la coopérative, EnerCit’IF espère pouvoir installer une vingtaine de sites d’ici 2020. Ils prendront place sur les toits d’entreprises, de HLM et de bâtiments publics de la capitale.

Pour l’instant, une dizaine de sites ont déjà été identifiés en collaboration avec la mairie de Paris, dans les 13e, 17e, 18e, 19e et 20e arrondissements. Les premiers panneaux seront de petite puissance (1,5 à 2 MWh) avec une augmentation au fil des années.

Au total, EnerCit’IF estime que ce parc d’installations pourra produire de 1 400 à 1 900 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 500 à 600 foyers (hors chauffage). L’électricité produite sera ensuite revendue à Enercoop, un fournisseur d’électricité durable qui se chargera de la redistribuer aux consommateurs.

Cet objectif pour l’instant modeste n’en reste pas moins symbolique : cette coopérative est une première initiative pour proposer une énergie renouvelable produite par et pour les Parisiens.

 

Image principale © Getty Images

Sur le même sujet

Back to top
comments powered by Disqus