©Veolia-Marek Kruszewski

En Allemagne, les déchets deviennent chauffage et électricité

En Allemagne, tout un quartier de la ville de Braunschweig se chauffe et s’éclaire grâce aux énergies renouvelables. Une initiative qui a vu le jour grâce à l’usine de cogénération mise en place par Veolia.

Tout a commencé lors de la rénovation du poste de police du quartier de Gliesmarode. Les travaux prévoyaient, entre autres, le remplacement de la vieille installation de chauffage qui fonctionnait au pétrole et au charbon, deux sources d’énergie très polluantes. La municipalité de Braunschweig a saisi l’occasion pour développer un réseau entier de chauffage et d’électricité fonctionnant aux énergies renouvelables.

Le projet a été confié à BS|ENERGY, une filiale de Veolia en Allemagne. Une usine surnommée « Hungerkamp » a été mise en place en 2013, remplaçant ainsi 34 brûleurs à charbon et pétrole. Le complexe est composé de trois installations : une centrale de cogénération, une chaudière à bois et une chaudière à gaz naturel.

La centrale de cogénération tourne à plein régime toute l’année pour produire simultanément de l’électricité et du chauffage. Elle est alimentée par des déchets organiques (aliments, végétaux, etc.) issus de l’activité de la ville. En se décomposant les déchets dégagent du méthane, un biogaz servant alors de combustible à un générateur qui produit ainsi de l’électricité verte.

La chaleur générée par la production électrique récupérée. Dans les usines classiques, cette chaleur fatale est considérée comme un déchet. Hungerkamp au contraire, l’utilise pour fournir du chauffage aux habitants de Gliesmarode.

La chaudière à bois quant à elle, est en activité seulement entre les mois d’octobre et mars. Fonctionnant aux copeaux de bois, elle vient en renfort pour fournir suffisamment de chauffage lors des froides journées d’hiver. BS|ENERGY s’est assuré de minimiser son impact environnemental : les gaz générés par la combustion sont filtrés et purifiés, tandis que les cendres de bois sont utilisées comme engrais.

La chaudière à gaz est uniquement utilisée en dernier recours pour répondre aux pics de consommation ou lorsque l’une des deux autres installations est en maintenance.

©Veolia-Marek Kruszewski

Au total, Hungerkamp fournit chaque année 9 200 MWh d’électricité et 15 600 MWh de chauffage à plus de 2 000 ménages du quartier de Gliesmarode. Cette production d’énergies renouvelables permet ainsi d’éviter l’émission de 8 000 tonnes de CO2 par an. En 2015, l’usine a reçu le « Global District Energy Climate Award » de la part de l’association européenne Euroheat & Power pour son concept novateur et respectueux de l’environnement. Un modèle inspirant pour réussir la transition énergétique en Europe.

En savoir plus :

- La ville de Pécs en Hongrie se chauffe grâce à la paille !

Image principale : ©Veolia-Marek Kruszewski

comments powered by Disqus